01 décembre 2009

Individus et société (Durkheim)

« Quand je m'acquitte de ma tâche de frère, d'époux ou de citoyen, quand j'exécute les engagements que j'ai contractés, je remplis des devoirs qui sont définis, en dehors de moi et de mes actes, dans le droit et dans les mœurs. Alors même qu'ils sont d'accord avec mes sentiments propres et que j'en sens intérieurement la réalité, celle-ci ne laisse pas d'être objective, car ce n'est pas moi qui les ai faits, mais je les ai reçus par l'éducation. Que de fois d'ailleurs, il arrive que nous ignorions le détail des... [Lire la suite]
Posté par philoprof09 à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2009

Individus et société (Durkheim)

« Quand je m'acquitte de ma tâche de frère, d'époux ou de citoyen, quand j'exécute les engagements que j'ai contractés, je remplis des devoirs qui sont définis, en dehors de moi et de mes actes, dans le droit et dans les mœurs. Alors même qu'ils sont d'accord avec mes sentiments propres et que j'en sens intérieurement la réalité, celle-ci ne laisse pas d'être objective, car ce n'est pas moi qui les ai faits, mais je les ai reçus par l'éducation. Que de fois d'ailleurs, il arrive que nous ignorions le détail des... [Lire la suite]
Posté par philoprof09 à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2009

Axel Kahn - Généticien

Pour ceux qui sont intéressés par le rapport entre l'homme et l'animal, les degrés de conscience, le langage et la formation de celui-ci, son évolution. Voici une interview du Professeur Axel Kahn qui est très intéressante et qui répondra à toutes vos questions. Ce document est à télécharger au format PDF: Kahn_Interview.
Posté par philoprof09 à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2009

Littérature et philosophie: Etude d'un texte de Nietzsche

par Djamila Azem Hidalgo                   Que dirais-tu si un jour, si une nuit, un démon se glissait jusque dans ta solitude la plus reculée et te dise : « Cette vie, telle que tu la vis maintenant et que tu l'as vécue, tu devras la vivre encore une fois et d'innombrables fois ; et il n'y aura rien de nouveau en elle si ce n'est que chaque douleur et chaque plaisir, chaque pensée et chaque gémissement, et tout ce qu'il y a d'indiciblement petit et grand dans ta... [Lire la suite]
Posté par philoprof09 à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2009

Littérature et philosophie: Confrontation d'un texte littéraire et d'un texte philosophique de Sartre

par Djamila Azem Hidalgo                   Donc j'étais tout à l'heure au Jardin public. La racine du marronnier s'enfonçait dans la terre, juste au-dessous de mon banc. Je ne me rappelais plus que c'était une racine. Les mots s'étaient évanouis et, avec eux, la signification des choses, leurs modes d'emploi, les faibles repères que les hommes ont tracés à leur surface. J'étais assis, un peu voûté, la tête basse, seul en face de cette masse noire et noueuse,... [Lire la suite]
Posté par philoprof09 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2009

Littérature et philosophie: analyse d'un texte de Proust

par Djamila Azem Hidalgo                   La grandeur de l'art véritable, au contraire de celui que M. de Norpois eût appelé un jeu de dilettante, c'était de retrouver, de ressaisir, de nous faire connaître cette réalité loin de laquelle nous vivons, de laquelle nous nous écartons de plus en plus au fur et à mesure que prend plus d'épaisseur et d'imperméabilité la connaissance conventionnelle que nous lui substituons, cette réalité que nous risquerions fort de... [Lire la suite]
Posté par philoprof09 à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]